1 oct. 2016

L'autre, le moi, moi, celui qui est

Voila un bon travail de fait mon ami,
On a tendance à penser que le monde dans lequel on vit est réel
et que c'est le seul monde possible
Notre cerveau a certainement besoin de cela pour valider ses croyances mais est ce vrai ?


 Est ce vrai que notre monde intérieur qui perçoit l extérieur est le seul ?
 Est ce vrai que nous avons besoin de valider nos croyances ?
 Ne serait ce pas plus intéressant d explorer l'infini des possibilités
 et d'en ramener ce qui nous intéresse, ce qui nous sert
Bien sûr la constance disparaît, en tout cas celle qui est superficielle
Mais il en est une qui reste à travers tout ces changements, toute ces modifications, tout ces trajets dans ces mondes.
Il y a quelque chose que nous ne pouvons pas décrire qui est la en permanence pendant que l'impermanence joue à aller et venir dans tous les sens
Cet entité permanente, cet état, ce "ca" qui est la tout le temps même lorsque nous ne tournons pas notre conscience vers lui
est bien là
 pendant qu on se colle à l'expérience en nous transformant sans cesse
Il est agréable de s'y déposer parfois
Pendant quelque instant
c'est un grand repos
une joie fine
et un espace silencieux,
 sans songe


sans pensée
sans rien
qui visite le tout
La fille dont tu parle fille n'est pas différente, elle a aussi cette partie qui donne de la cohérence à sa vie et elle a aussi tout ses états de conscience qui demandent sans cesse validation
Elle croit aussi que son monde est le monde réel est que par conséquent tout le monde le connait, le devine, le voit clairement
Alors qu'elle nécessité pourrait on trouver dans l'expression de quelque chose de connu ? Nous pensons que les autres en savent plus qu'ils n'en savent.
Ce qui est bien souvent ignoré, c que l'autre ne vit pas consciemment le même monde du tout.
Sa perception des couleurs, des formes , même les choses les plus simples sont très éloignés des miennes, des tiennes et des 7 autres milliards d'humains
Et même de toute autre créature vivante
C'est bien pour cela qu'il est inutile de conserver des secrets
Bien au contraire, l'expression claire est un soulagement infini car il permet de joindre les mondes
Seul celui qui retrouve le "je suis" peut voir qu'il est le même que l'autre et que l'autre n'existe pas vraiment, tout comme lui n'existe pas
C'est la non existence qui s'observe entrain d'observer le vivant, le monde de la manifestation et des sens
Lorsque l'on perd ce contact, cette vision ne nous est pas accessible
Nous entrons alors dans le monde de la manifestation, le monde des sens avec la certitude illusoire d'être quelque chose de défini, de fixe, de stable et de séparer de tout le reste
Il faut bien s'identifier à un personnage pour jouer la scène
Il faut bien un point de vu pour avoir un retour d expérience, qui serait intéressé de s'assoir dans une salle de cinéma 1h30 sans film sur l'écran ?
L'histoire n'est donc qu'à son préambule, et tout est entre tes mains
La vie enseigne ici qu'il est inutile de ruminer, de ronchonner, de se battre, de se plaindre, de maudire ect... Tu as perdu ton temps, vois le, prends en note et lorsque tu te verras le refaire, rappel toi de l'issus de cette histoire. Fait de même avec toute tes histoires. Remarque bien que tous les problèmes que tu as eu dans ta vie sont réglés, qu'il ne reste que ceux d'en ce moment qui se règleront aussi comme tout les autres, tandis que d'autres viendront, pour le film continue et que la salle de cinéma soit agréable.

 IL y a au moins 4 masques sur cette photo 

Cela n'a pas de sens pour l'autre, il regarde un autre film
Cela limite le personnage
Cela pourrait être intéressant de n'être personne simplement quelque instant
de n'être rien de défini, rien de connu, rien qui puisse se penser
et de considérer toute les expériences, les sensations, les pensées, tout comme quelque chose d'extérieur, de passager, comme simplement des informations, des perceptions qui viennent toucher quelque chose que je suis en dehors de toute ces manifestations
Car il faut bien quelque chose contre lequel toutes ses choses cognent, il faut bien quelqu'un, quelque chose qui perçoit l'ensemble des perceptions
Est ce cependant utile que cette chose s'y identifie ?
Se définisse comme ses perceptions ? Se les approprie, s'y attache, les commente ?
Une douleur dans la jambe est lointaine
et pourtant nous allons dire j'ai mal à la jambe
Est ce vrai ?
Je perçois une sensation de douleur dans la jambe
c'est une info
je ne suis pas la jambe puisque je la perçois
Je ne peux pas être l'objet et ce qui perçoit l'objet
Il se produit quelque chose lorsque l'on plonge dans ce genre d'expérience n'est ce pas ? Lorsque le sens de ces mots devient quelque chose de concret, de vécu.

2 août 2016

Principes fondamentaux

L'Amour doit être au centre de tout actes.

L'homme a le droit de prélever sur la terre dans la limite de ses besoins pour sa propre subsistance.
Il ne peut détruire ce qu'il ne saura reconstruire. 

Le commerce est fait pour faciliter l'échange entre des personnes qui ne disposent pas des mêmes ressources. Non pour accumuler.

Si vous devez faire la promotion d'un bien, c'est qu'il n'est pas nécessaire.

Les animaux, les plantes, les pierres et les lieux ont une sensibilité et un esprit. Chaque créature bénéfice du même égard que son propre frère.

Les êtres humains tout comme les créatures ne peuvent se voir attribuer de valeur. On ne peut donc pas en faire commerce, pas les comparer, pas les évaluer, pas les soumettre, pas les manipuler. 

Le mal être est tout ses symptômes doivent être considérer avec toute l'attention possible. Traité dans toute sa profondeur, qu'il soit passager ou récurrent et ce dès ses prémices.

Les limites sont donnés par la nature et le contact avec le réel exclusivement. Non par la mémoire ou la projection.

L'éducation doit être remplacer par l'élévation. Chaque individu doit pouvoir atteindre son plein potentiel et tout doit être fait dans ce sens.

La recherche de nos jours doit se concentrer sur la compréhension des lois de l'Univers, du fonctionnement de l'Humain de manière holistique et vivante.

 

1 août 2016

Récapitulatif général

Bonjour à tous, nous avons bien avancé sur la connaissance de soi. je pense qu'il est temps de faire un point sur celle-ci afin de pouvoir nous développer rapidement et efficacement. L'Homme sain et libre a la capacité de vivre sa vie en totalité, dispose de l'ensemble de ses ressources dont il dispose de manière naturelle et fluide. Sa vie est en connexion complète avec l'existence qui lui offre synchronicité, harmonie et abondance.

Je porte votre attention sur le fait que l'humain est un être complexe et qu'il est developpé au niveau de sa partie sa moins évoluée. Aussi toutes ses composantes doivent être prise en compte selon moi. Le corps, l'énergie, les émotions, le mental dans un premier temps. Les corps spirituels dans un second degrés. Les corps supérieurs se développent naturellement lors de l'évolution des corps plus concret.

Je fais ici un rapide résumé (sans grand tri) des prises de consciences et entrainement, pour notre plus grand bonheur à garder en tête sur nos différents corps. Comme ils sont tous imbriqués plusieurs types d'activités œuvrent sur plusieurs plans à la fois. Les éléments peuvent avoir leur siège dans un des corps mais font partie du travail sur un autre.

Corps physique : Il réclame un entretien quotidien, le but a atteindre étant évidement la santé. Elle passe par la nourriture, le sommeil, l'élimination, les exercices physiques quotidien ( non violent ), la lenteur, la danse, la nage, la musique, la nature et un environnement saint et sain et l'écoute.

Corps éthérique : Se travaille avec la respiration et les exercices physiques de libération, la lenteur, la respiration, la conscience que vous y mettez lors de vos mouvements avec votre corps physique. Travail sur le Hara. Il passe par le travail avec vos perceptions fines, la musique, la connection avec le règne animal et végétal. Spontanéité.

Corps émotionnel : Travaille sur les émotions négatives avec TIPI. Entrainement des émotions positives comme la gratitude, la joie, l'Amour, la compassion, par la méditation et les relations harmonieuses avec les autres ( Communication non violente). Sexualité harmonieuse.
Échange avec les animaux, les enfants.

Corps mental : Méditation, contemplation. Acquisition de connaissances transversales et de sagesse.
Réflexion sur le temps,sur la mort, sur la vérité, sur l'impermanence.
Curiosité. Innocence.
Entrainement à une vision positive de la vie, confiance.
Clarté, discernement.
Non jugement, non supposition, non interprétation mais questionnement claire, choix claire, ordre, être appliqué, méthode et calme.
Silence.
Imaginaire, créativité, Art, intuition.
Nettoyage des implants.
Ouverture du pont avec l'inconscient.

A ce stade, votre niveau vibratoire aura considérablement augmenté. Vous aurez donc envie et appris à prier (gratitude), à apprécier la simplicité, le calme, la solitude comme la présence des autres.
Vous entrerez lors de votre cheminement en contact avec des créatures plus subtiles, vous suivrez des enseignements, des initiations, vos perceptions seront bien plus subtiles et vous communiquerez plus simplement avec ce que vous commencez à voir, à sentir, à entendre.
Le goût pour le voyage et l'aventure sera multiplié. Vos expériences seront pleines de synchronicité, d'apprentissages et d'heureuses surprises.
Le mensonge et la manipulation, les bavardages ne vous intéresseront plus du tout.
La contemplation de l'être sera un état très fréquent
La félicité un sentiment très courant.
Votre respiration consciente sera une source de bien-être disponible, ainsi que le retour à la source.
Vos tempêtes seront courtes bien qu'intenses. Vous en tirerez leçons et bienfaits ( cicatrisations, réparation, allègement Karmique, accélération, saut de ligne de temps...)
Vos guides et Anges très présent.
Vous aurez de plus en plus accès à la connaissance instantanée et votre coeur sera largement ouvert.
Votre ego sera puissant mais ne sera utilisé qu'en rare circonstance, lors de nécessité particulière.
Des dons et autres pouvoirs viendront et s'en iront sur le chemin.
Il y a pleins d'autres expériences, l'illimité ne se rédige pas, à vous de les vivre.

Raccourcis : Ouvrir un espace pour rien.

J'espère que ca répondra à certaines questions,

Amitié,

29 juil. 2016

TIPI

La méthode TIPI est incontournable dans ce quelle propose.
Après l'avoir testé pendant plusieurs mois, il y a quelque chose que je souhaite ajouter : l'Amour.
Je propose la même chose mais à la place d'utiliser l'esprit, d'utiliser le coeur, parce qu'à force de pratiquer quelque chose d'important en nous semble s'éteindre.
Cette méthode a fonctionné sur moi sur de nombreux sujet, elle est une évolution à ce jour perfectible.

Soyez en amour avec ce que vous vivez. L'amour ne contrôle pas donc elle reste sur la même ligne.
Vous ne faites rien et vous laissez évoluer mais c'est l'amour qui ne fait rien et qui laisse évoluer.

Lorsque l'émotion est partie laissé à présent l'Amour et le pardon emplir l'espace libéré en vous.

26 juil. 2016

Lâcheté, lâche t'es, l'acheté


L'humain continue de se détester, il déteste les autres et se déteste lui même de plus en plus. Il refuse d'admettre sa lâcheté et la petitesse de son cœur. Nous sommes des lâches et tant que nous refusons de le voir... Nous le serons. Mais nous continuerons à nous haïr au fur et à mesure que nous fuyons notre grandeur. Confortablement assis derrière notre ordinateur, notre proférons la bonne parole "Vis comme ceci, pense comme cela, fait ceci " et quand vient le moment d'agir conformément à nos prêches, nous trouvons 1001 excuses pour ne pas le faire. Les occasions ne manquent pas pourtant d'exprimer la cohérence. Je ne veux pas être un héro mais chacun devrait pouvoir se regarder avec ce sentiment de faire ce en quoi il croit.

17 juil. 2016

LISTE DE FONDAMENTAUX A INTEGRER

Transparence
Amour universelle
Détente
Jouissance
Présence
Extra Communication

19 mai 2016

Que l'infini nous pénètre

Tout est lié.

Le voyez-vous ? En percevez-vous la portée ? La moindre respiration, le plus petit battement de cœur, l'imperceptible frémissement impactent à sa façon, le Grand Ensemble.

Ce sont d'innombrables paramètres évolutifs et mouvants qui font ce que nous percevons de nous-même et de notre vie en cet instant. Les Mondes et Dimensions entrent eux, s'imbriquent. L'infiniment petit comme l'infiniment grand, la moindre pensée, la moindre information parcourant un nerf, la brise légère, l'intention la plus ténue. Que dire du mouvement, du geste concret dans la matière, du petit clin d’œil et du sourire charmant ? 



Que dire encore de ce fruit que vous tenez dans votre main ? D'innombrable paramètres le constitue, l'eau, le soleil et la terre qui l'ont nourrit, la graine de son arbre son père, et sa vie, les mains qui l'ont touchés, les bruits qui l'ont entouré, tout ce qui est entré en contact avec lui et bien plus encore et vous maintenant et vos infinis paramètres... Prêt à vous mélanger avec lui...Une création nouvelle...

Percevez la complexité dans cet instant de ce qui vous entoure.
Percevez les innombrables histoires que chaque objet que chaque son, que chaque rayon de lumière racontent. Ne remontent-elles pas ces histoires à l'origine de Tout ? Et vous ?

Perdez-en la tête, que le tournis ! Le vertige s'empare de vous. C'est l'infini qui vous pénètre.

Innombrables, inconnaissables et inconcevables. Voyez-vous votre petitesse ? Pouvez-vous vous en remettre à l'humilité devant l'infini que vous êtes et qui vous entoure ?
En percevant clairement notre non-savoir, notre incapacité à comprendre et par conséquent à contrôler, nous pouvons soudain laissez la Vie, ce grand mystère, nous enseigner sa musique.

Laissons-nous porter, comme lorsque nous écoutons une magnifique symphonie, jusqu'au moment parfait où nous disparaissons totalement et que seul la musique existe.


11 mai 2016

La montagne, le vent et le soleil comme Maître.

 
Coup de coeur, au sommet de la montagne, Dvir me montre l'endroit pour la première fois et immédiatement je sais que c'est à cette endroit que je veux rester. C'est le paradis, la vue y est somptueuse l'énergie merveilleuse.


La place est délicate, exposée en plein soleil avec un vent violent, on me déconseille de m'installer ici à plusieurs reprises mais mon coeur est clair, c'est ici.

Ok j'ai la place, mais rien d'autre.
Le principe est d'acheter le moins possible, il y a tant de choses jetés qui peuvent être utile.
Je ne veux aussi ne pas abîmer la montagne sur laquelle je me trouve, lorsque je m'en irais elle sera comme lorsque je suis venu, même peut être plus propre.

Où trouver de quoi construire ? Comment faire que la tente ne s'envole pas ?
Je me dis que pas à pas, je verrais bien. Je trouve ici et là certaines choses et ce rideau de théatre immense et rouge ! Je l'embarque sur mon dos et l'aventure peut commencer.


La montagne est difficile à gravir et la chaleur accablante. Un pas à la fois, un pas à la fois.
Arrivé au sommet le vent me dit, ici ce n'est une place pour les hommes, cette place est à moi.
Je me dis que lutter contre lui serait une erreur, il est bien plus fort que moi et bien plus endurant.
Je cherche alors de la corde, d'abord une ficelle pour attacher ma tente aux pierres qui elles ont le droit de demeurer ici depuis longtemps.
Je me rend compte bien vite de ma bêtise et de mon manque d'expérience, je rie de me voir si présomptueux et de sous estimer mon partenaire, le vent à tôt fait de tout arracher.


Loin de me décourager, j'étudie chacune de mes erreurs, je vais chercher les pierres les plus lourdes que je puisse porter quelque soit le temps et la difficulté que cela représente. C'est l'expérience qui m'importe. Chaque pas, chaque mouvement, chaque espoir de la voir enfin tenir. Et de toute manière, simplement être là sur ma montagne c'est déjà un grand bonheur.
Épuisant : à chaque fois que je renforce un point faible que j'ai déceler grâce au bon enseignement de maître Vent, c'est un autre qui craque, une fois ce sont les pierres, une autres fois la cordes, les attaches, la toile elle même....
Le vent m'enseigne en étant complètement lui même comment être ici avec lui.
Chacune de mes erreurs renforce ma tente, me pousse à utiliser mon intelligence, à faire preuve d'ingéniosité et de persévérance
Et un jour la voilà qui tient debout. Wouhou !


Il fait si chaud ici, 40 degrés presque tout les jours, alors qu'elle bonheur que d'avoir de l'ombre et de l'air.
Le vent se lève, se déchaîne et montre sa splendeur et vous êtes là posés à l'ombre calmement en pleine tempête.
Il est devenu mon ami et me rafraîchit.
Après une tempête intérieure, ne retournez pas trop vite à vos occupations quotidiennes. Ne faites pas comme si rien ne c'était passé mais prenait un temps pour regarder de plus près votre ce qu'il c'est passé.
Notez les erreurs, combien au fond rien n'a changé mais que pourtant il y a si peu de temps vous ne pouviez apprécier le calme et la tranquillité.
Prenez des notes sur votre état actuel, celui dans lequel vous vous sentez bien, et tirez en des conclusions pour la prochaine tempête. Car il y en aura d'autres. Et un jour, le calme en pleine tempête.

L'expérience de l'existence

La vie, la nature, le monde dans lequel nous sommes est immense, étonnant et inconnaissable mais n'arrêtez pas de chercher. Continuez sans cesse de vous émerveiller et de vous étonner d'être en vie.
Regardez vos mains et demandez-vous qu'est-ce que je fais là ? 

N'est-ce pas curieux d'exister ?
Puis regardez simplement autour de vous avec le même regard.
Sentez comme votre coeur est ému.
Voyez comment l'énergie afflux soudain, comment vos sensations changent, comment le calme s'installe. Vous existez c'est tout ce qui compte.
Bienvenu dans la danse des étoiles,du ciel et de la Terre.

2 mai 2016

A travers l'espace

Nous sommes des voyageurs, nous traversons l'espace chaque jour en famille, nos planètes sœurs nous accompagnent et tel un bon parent le soleil nous guide, nous protège et nous maintient ensemble.
Nous en parcourons des kilomètres tous ensemble dans ce voyage.
Quelle aventure que tout cela mes compagnons n'est-ce pas ? !
Célébrons là chaque jours cette magnifique chance de vivre tout ceci et goûtons nous avec délectation.

23 avr. 2016

Se vivre inifiment

Si vous n'aviez jamais entendu quelqu'un(s) vous parler du monde... de la création ; de son sens, de ce que c'est la vie et de ce qu'il faut y faire, de ce qui est bien et de ce qui est mal...

Si vous n'aviez jamais entendu quelqu'un vous définir, vous dire qui vous êtes...

Si nous n'aviez jamais appris ce que les religions, les scientifiques, les politiques, les journalistes, les professeurs de toutes sorte nous enseignent, quelle serait alors votre propre vision ?

Que verriez-vous du monde, quel sens lui donneriez vous ? Comment le vivrez-vous ?  Quel serez votre regard maintenant ?


Cette vision qui vous est propre, vous pouvez en avoir le souvenir, car vous l'aviez certainement étant enfant. C'est cette vision que vous avez mis à l'épreuve des autres et qui a fini par être ébranlée, compromise puis détruite. Il n'en reste plus rien aujourd'hui.

Le conditionnement a changé non seulement votre forme, votre comportement mais aussi le sens profond de votre vie et votre manière de la goûter.

Pourtant cette vision contient en elle votre pureté. Votre pureté qui contient votre vision.

Retrouver la pureté, c'est retrouver la vision.
Retrouver votre vision, c'est retrouver la pureté. 


Votre pureté contient votre couleur, votre sens, ce que vous êtes en essence. 

Elle est cette petite lumière qui guide, anime, enchante et réjouie.

Ouvrez les yeux, regardez autour de vous....pour la première fois. Vous n'y comprenez rien, vous ne savez rien, c'est vertigineux.


N'est-ce pas de toute beauté ?


1 avr. 2016

Arbre de Vie

Nous sommes traversés par la lumière en permanence. Elle nous vient du "Ciel", stimulant idées, pensées, émotions, énergie, sensations et enfin actes.
Peut on la laisser traverser ?
Que nos actes deviennent lumière ! Si spontanés, si éclatant !
Cristal et Créateur .

La terre ayant reçu son présent renvoie sa gratitude et c'est la joie qui nous emplit. Peut-on la laisser traverser ?
Que le sentie soit saveur ! Si subtile, si enivrant !
Ries !
Danse, célébration, sexe, Amour et... Félicité ! Cet état d'une douceur harmonieuse, une musique de l'âme, l’appréciation ultime de l'être de se savourer vivant.
Et la louange appelle la prochaine lumière !

Message du coeur : Amitié

"Les bons amis font de bons comptes."       

13 mars 2016

Une peine que j'aime

Quelques jours auparavant, j'étais assis comme à mon habitude sur un banc, attendant le bus qui me ramènerait chez moi, en cette fin de matinée chaude et paisible. J'étais bien, là, à regarder les gens passer... Lorsque soudain, tout devint intense.
Je t'ai vu avancé vers moi ! Tu étais encore loin et tu marchais avec ces gestes qui sont les tiens quand tu regardes ton téléphone. Je me frotte les yeux et mon imagination s’enivre. Là voilà, elle est venue me faire la meilleure des surprises pour mon anniversaire. La joie m'emplit totalement, cette instant dura une vie.
Puis tu as continué d'approché et une autre a pris ta place. Ce n'était pas toi. Et le moment qui suivit dura une éternité.
Mon bout de nez et mes yeux m'ont piqué fort... mes épaules sont devenues molles comme du vieux pain mouillé. Mon ventre a chuté jusque dans mon périnée...



Je n'ai pas eu internet correctement pendant un temps, je ne pouvais voir la vidéo de toi que tu m'as envoyé pour mon anniversaire. J ai pensé qu'elle n'avait pas fonctionné mais je voulais la voir. J'ai encore besoin de te pleurer.

Puis je l'ai vu hier. Tu es dans le noir, je te distingue à peine et c'est aussi avec peine que tu me parles...de joie. Je l'ai vu et revu pour pleurer encore et encore.

J'aime pleurer pour toi, il n'y a que pour toi que je pleure car c'est pleurer pour moi.

J'ai entendu, l'amour n'a pas triomphé Yan désolé. J'ai pensé, si j'avais pu y croire moins fort, je l'aurais fait mais aurais je pu douter de ce que j'avais sous les yeux, tout au long de ces petites années passées ensemble, surtout la dernière.
Les chiffres disent qu'elles est loin mais elle vie toujours en moi.

J'ai envie de te dire je t'aime, de le crier, de le hurler à en briser le ciel,  mais je n'aime plus qu'un souvenir, plus qu'une ombre, plus qu'une douleur (doux leure)... Je ne ferais qu'attirer les nuages.

Fallait il que je vois que tout est parfait pour le vivre seul, faut il que l'imperfection se vivent à plusieurs...

Si je ne peux dire je t'aime qu'à une ombre, je peux dire merci au passé. J'aime tant sentir la beauté de la détresse. La seule souffrance que j’admets être aussi belle que la joie, c'est celle de t'espérer encore tel un fou devenu Roi, tel un Roi devenu fou.

Des bisous,

1 mars 2016

Message du coeur : La Grâce

"L'extérieur devient comme l'intérieur."  
                                                                                                                                      

14 févr. 2016

Vivre ses émotions de manière participative

        J'aimerai approfondir la manière de vivre les émotions et avant cela insister sur le point suivant: 
Chacun est responsable des émotions qu'il vit !
Certes vous pouvez avoir l'impression que ce n'est pas le cas. Que les autres réagiraient de la manière que vous s'ils vivaient la même situation mais c'est faux. Et tout ceux qui sont parties vivre loin de chez eux s’aperçoivent bien vite que les réactions sont conditionnées, dit autrement culturelle.

Nous sommes responsables de nos émotions en totalité et personne d'autres même celui qui est entrain de vous insulter présentement n'est responsable de votre colère ou tristesse ou haine ou fermeture...


Maintenant que ce point est établie. Je vous ai inviter à pratiquer depuis quelque temps la méthode TIPI, que j'applique moi même quotidiennement et qui offrent d'excellent résultats : rapidité, efficacité, gratuité^^ et nettoyage du corps émotionnel.

Aujourd'hui je voudrais vous inviter à porter votre attention sur la manière dont vous vivez les émotions positives.
Dites vous que la prochaines fois que vous en vivrez une, vous regarderez comment elle traverse votre corps et faites-le.
C'est en fait un point extrêmement important.

Une fois que vous aurez identifié la manière dont vous vivez une émotion positive, faites de même avec la prochaine émotion négative. 

Je dis "Faites de même" mais vous vous apercevrez que vous ne faites pas grand chose lorsqu'une émotion positive vous traverse, au contraire vous lui offrez tout.
Vous pouvez vous monter le bourrichon mais porter votre attention plutôt sur ce qui se passe dans votre corps physique.

Je pense pour l'avoir tester que cela apporte une dimension supplémentaire à la méthode TIPi sans la dénaturer pour autant.

Dans la méthode TIPI on ne fait rien qu'observer. C'est le principe de la voie de la conscience mais pour ceux qui me suivent et me connaissent vous connaissez ma conviction en la voie du coeur.

Alors lorsqu'une émotion positive nous traverse, soyez vigilant et vous verrez que votre coeur participe pleinement à l'expérience.

A la prochaine émotion négative vous saurez faire participer votre coeur et ô miracle la transmutation est merveilleuse.

Je vous laisse en faire l'expérience.

Je vous souhaite des émotions vécues pleinement dans la participation heureuse .... ( vous comprendrez ^^ ) 

2 févr. 2016

Message du coeur : La télé

"Si ce que vous entendez à la télé ne correspond pas à vos valeurs profondes, ne les abîmez pas à écouter. Choisir ce que vous écoutez, c'est vous choisir."                                                                                                                Yan Siboni

1 janv. 2016

Message du coeur : Avoir raison

"Lorsque l'on veut avoir raison, c'est que nous avons besoin d'exister. Alors nous avons forcement tort parce que nous existons. 
Nous avons tort d'essayer d'avoir raison."                                                                                                                                                                    Yan Siboni