24 avr. 2018

Message à celui qui travail sur Soi

( )

Toi qui travail sur toi, dont le courage d'aller explorer le tréfonds de ton être est grand, dont l'intérêt pour l'humain est indéfectible et dont la bonté cherche à s'exprimer, pourquoi cela ne marche-t-il pas ?


Pourquoi malgré tant d'effort, de vision, de techniques, de questions, d'écoute de ceux qui savent. Inlassablement, exercices quotidien, disciplines, jeûnes, prières, il reste tant de travail encore à accomplir !


Les blessures sont toujours là, le conditionnement bien imprégné, les défauts, ô combien de défauts toujours présents et les cycles se répètent encore et toujours inéluctablement.


Ne vois tu pas le piège dans lequel es-tu tombé ? Ne vois tu pas que c'est l'idée même qu'il y a un travail à accomplir, quelque chose d'imparfait à corriger qui est la source même de ton insatisfaction ? Que ton ego s'en nourrit ? Qu'il nourrit son identité à partir de cela, que c'est lui même qui te guide et se prétend spirituel ?


Prend donc des vacances de toi même, mon ami. Suit donc la joie.


Tu es lourd et fatigué. C'est lourd un Moi qui ne s'aime pas, un Moi qui se juge, se corrige, se bride et se limite. Tellement lourd.


Et si la vie n'était pas si importante au fond et si il n'y avait aucun but et si tout était déjà parfait ainsi ? Vas tu améliorer ce qui est déjà parfait ? La perfection t'as crée, aurait-elle commis une erreur ? IL n'y a aucune erreur. Penses-tu, tu admires sans cesse sa perfection. Tu es déjà à ta place. Réjouie toi....................ou pas :)


Vois tu la perfection du Monde sans toi ? L'humain, celui là,là ! Celui que l'on aime si peu. Celui qui ne pense pas comme il faut, celui qui ne se comporte pas comme il faut, celui qui est bête, vil, cupide, agressif...ne fait-il aussi partie de la perfection de ce monde ?

Quand tu dis, qu'il est bête, qu'il est méchant, n'es tu pas simplement entrain de te placer au dessus ? C,est que tu sens petit alors...Tu vois ? Tu ne t'aime pas.


N,est ce pas une excellente raison pour prendre des vacances de toi mon ami et profite en, fous toi enfin la paix. Laisse toi vivre, laisse toi respirer. Allez souffle et si tu n'y arrives pas, ce n'est pas important non plus.


La maladie, la tristesse, la peur, les angoisses, la panique, la confusion tout cela que tu détestes tant, les crois tu vraiment en dehors de la vie, en dehors de cette intelligence prodigieusement bienveillante qui t'entoure, jusque dans ton corps ? Crois tu en être séparé, toi, du Monde ? Être mieux que ce Monde, ou pire que lui ? Nous y sommes en plein milieu. Nous lui appartenons. Ils te portent tes malheurs, ils te soutiennent et te guident. Ce sont aussi tes amis.


La vie est compliquée ? Oui quand j'ai mille "je veux" à la seconde, que je veux contrôler mon environnement, les autres, que je sais exactement ou je veux aller, en vers et contre vent et marrées, quand je veux traverser la montagne devant tout droit et tracer une route au travers. La je reconnais, ça devient compliquer. Mais personne ne t'y contrains. Même Dieu te laisse faire ce que tu veux. Regarde bien, tu es libre.


Laisse donc le travail, oublie les corrections, oublies la fatigue, les efforts. Détends toi dans ton mal-être, oui, détends toi dedans. Délecte toi de lui, pourquoi ? Parce qu'il n'est rien d'autre que perfection.

Que cycle, que montées et descentes successives et alors. L'hivers, le printemps, l'été, l'automne ont toutes leur beauté, leur sens.


Ton sens, c'est d'être toi et tu l'es déjà.


Tu ne te reconnais pas ? Et bien oui, tu es un mystère, la vie est un mystère, le Monde est un mystère, un miracle même.


Allez va joue enfant du Monde, ne te préoccupe pas de bien faire, amuse toi. Vas vers ce qu'il te plait. Léger, insouciant, innocent. Tu es libre.


Ho mais Yan, le loyer, la bouffe, les enfants, les devoirs, le travail, les études, la retraite, les autres...


Ton loyer ? Ta cabane dans un arbre.


Ta bouffe, ta petite dinette, ton potager.


Les enfants, admire les jouer plutôt que des les contraindre à devenir comme toi, apprend d'eux et vois comment ils s'adaptent bien mieux que toi. Vois leur esprit léger et innocent. Ils ont ce que tu cherches tant. Tu as ce que tu cherches tant, sous les yeux et de l'autre côté du regard.


Les devoirs ? Qui est donc ton maître ? Qui se soumet volontairement pour un faux confort, entretenant son mal-être ?


Les études ? Quel bonheur d'étudier ! Mais ne va pas te bourrer le crâne que ce que les autres disent. Ils sont des mystères eux aussi, venu comme toi, sans mode d'emploi, ils n'en savent rien non plus.

Observe par toi même si ta curiosité t'y pousse, tu apprendras bien mieux.


La retraite ? Combien de temps compte-tu rester sur terre ? Te crois-tu immortel ? La vie t'auras soutenu jusque là et elle t'abandonnerait alors ?


Ton travail ? C'est ta créativité, tes jeux sont tes métiers. Ils portent en eux les fruits, ils sont la source de l'ultime abondance. Danse, danse mon ami.


Les autres ? Aucun n'a ce qu'il veut. S'ils l'avaient comment pourraient-ils le vouloir ? Ils sont comme toi, comme moi, aussi perdu lorsque tu es perdu, aussi heureux lorsque tu es heureux, aussi bête quand tu l'es toi aussi, ils seront parfait lorsque tu reconnaîtra ta perfection.


La vie t'aime.


Tu n'as pas plus à guérir, tu n'as plus à défendre, tu n'as plus à construire, tu n'as jamais eu à le faire. Un petit chef, va toujours te faire croire qu'il est utile. Joue si tu veux au soumis, à l'esclave même. Fais semblant de ne pas savoir, pour apprendre. Mais lorsque ce jeu, ne intéresse plus, change en, il y en à tant.

Aperçois le et laisse toi porter par l'existence en sautillant.



PS: N'est il pas paradoxal d'écrire un texte parfait, lu par des êtres parfaits, qu'en feraient- ils donc ? Le véritable contenu de ce texte, je vais quand même le remettre ici entre les deux parenthèses suivantes ( ) mais la nature aime à emplir le vide.

Bonne vacance

2 janv. 2018

Conversation avec Dieu

-Tous ce que vous êtes je le suis et tout ce que vous n'êtes pas je le suis. Vous pouvez comprendre ce que je suis par ce que vous êtes mais vous ne pouvez me comprendre par ce que vous n'êtes pas.
Faites grandir ce que vous êtes et laissez à ce que vous n'êtes pas vous faire grandir aussi.
Faites grandir vos valeurs, choisissez celles qui offrent l'expansion.


-Comment faire grandir mon ego sans me cogner contre l'ego des autres ?

-Ce que tu appelles ego n'est pas l'ego. L'ego est simplement une image, un reflet. Il grandit par l'agrandissement de l'objet qu'il reflète. Les images ne se cognent pas. Elles peuvent se superposer à l'infinie.

-Qu'est-ce qui se cogne alors ?

-Rien. Même si vous pouviez prendre toute la place, il y en aurait assez pour tous, parce que vous êtes dans l'infini.

-Mais la peur alors ? La peur me dit que je vais manquer, que si je mange tout, il y en aura plus pour les autres. Est-ce vrai ?

-Il y en a assez pour tous.

-Mais il y a des gens qui n'ont pas assez. Ils y en a qui manquent. Le manque existe pourtant.

-Écris ce que je dit et n'attends pas les réponses tu feras les correction plus tard.

-Je t'écoute.

-Il n'y a de manque que d'esprit, la vision manque.
C'est la petitesse qui empêche de voir loin. D'où je suis il ne manque rien.

-Comment vivre cela, comment l’intégrer ?

-Vous êtes entrain de le faire, chaque jour, à votre rythme et aucun d'entre vous n'a à tout intégrer seul, c'est l'ensemble qui avance. Faites votre part dit Rabbi, j'aime son histoire du Colibris.

- Oui c'est un homme sage.
Pourquoi n'est il pas président ?

-Il n'a pas voulu. Vas tu profiter pour me poser des questions importantes ou laissez ton esprit allez ou bon lui semble ?
Tu es la pour aider, tu ne le fais pas parce que tu as peur de te montrer. tu as peur que les autres voient tes faiblesses et ta vulnérabilité alors tu te planques. tu veux toujours apparaitre en tant que sachant alors quand tu ne sais pas tu te caches et ça peut durer longtemps tu sais.
oui tu sais par fois mais il y a des conditions précises a cela, je ne suis pas la pour te confier mes pouvoir, tu es la pour m'en inventer d'autres.

-Je ne comprend pas

-Par exemple tu as inventer le pouvoir de transgresser. De dire quelque chose et de faire autre chose.

-Oui je n'en suis pas vraiment fier

-Et pourtant voici quelque chose que Dieu ne fait pas et toi tu peux le faire.

-Heu...Tu veux que je sois fier de ce genre de cassure en moi ? tu parles d'une invention. Tout le monde fait ca.

-Tu le fais à ta manière, elle t'est propre.

-Je ne comprend pas. C'est bizarre ce que tu racontes la

-Je ne te demande pas de me ressembler, je te demande de t'inventer. Oui tu te choisies et tu te vies

- Mais je me fais mal, je me cogne. Je fais un choix et j hésite, mes désirs me font peurs, ma peur me freine, mes freins m’énervent, je lutte, je me bat, je m’épuise à tourner en rond.

- C'est ce que tu cherches pourtant. Tu aimes voyager et tu voyages à l'intérieur de toi, il faut des histoires pour que ton parcourt soit trépidant et tu t inventes des histoires, des obstacles.

-Ben j'en ai marre.
-Vois que tu as peur de te montrer Yan, c'est tout.

- Oui j ai peur de me montrer. Je cherche des certitudes pour me tenir debout.

- C'est bien ça le problème, tu n en as pas besoin
Explore, joue, amuse toi plutôt. Ne compare pas ta pensée à celle des autres, ils sont perdu comme toi dans leur sentiment. Vous grandissez ensemble.
Pourquoi ne vas tu pas vers ce que tu aimes ? Tu aimes la profondeur et tu reste en surface
Quand tu as froid devient profond, ça te rend chaud et tu remonte alors, jusqu'à te refroidir de nouveau.
N'est tu pas Eau ? Et bien, c'est ce que l'eau fait.
Mais tu veux toujours être chaud et pour le rester tu crée de la friction, alors que le mouvement naturel est d'approfondir.
A quoi sert la tristesse selon toi, la dépression, le recul
Laisse les mouvement s’opérer, dit aux autres quand tu ne sais pas.

-Mais ils me brusquent quand je fais cela, ils disent bouge toi, bouge toi, je n'ai pas envi d'entendre cela, j'ai envi d'entendre "moi aussi je doute parfois, je comprend ce que tu ressens" et qu'ils m'aident a rebondir.

- Et toi le dis tu ?
J'aide à rebondir...

-Tu brusque toi aussi, tu forces leurs systèmes. C'est pour ca que tu n'obtiens pas de résultat durable
et que tu abandonnes l'aide que tu apportes

-Comment faire alors ? Comment rebondir ?

-Tu n'as pas à rebondir. Tu n'as qu'à te laisser descendre tout au fond, fermer les écoutilles et hop ca remonte tout seul.
Comprend bien qu'il ne s'agit pas d'effort mais de cycle naturelle.


Si tu vas contre la vague, le plus fort l'emporte.
Si tu vas avec, le plus fort te porte.



Ce type de conversation survient par moment. Peu importe à qui je m'adresse, la présence est bienveillante, réconfortante, sage. Pour moi, c'est Dieu. Il dit être la projection de Dieu depuis moi, que je le fais exister et que son existence interfère alors avec la mienne (Oeuf et Poule en même temps ).  En d'autre mot, c'est la partie de Dieu qui est en moi. Cette fois je l'ai écrite, souvent je ne le fais pas. Je pense que je la publie pour montrer que moi aussi je doute, que moi aussi je ne sais pas parfois et que suivant ces sages conseils, je n'ai pas à le cacher.

S'écouter oui mais écouter quoi ?


Ceux qui s'intéressent au développement personnel ou à la spiritualité ont entendu dire qu'il faut s'écouter.
J'ai moi même longtemps dit "écoute toi, les réponses sont déjà à l'intérieur de toi". Je ne reviens pas la dessus mais je crois qu'il est bon d'apporter des précisions.

J'entendais parler récemment quelqu'un qui clamait haut et fort qu'elle était naturelle. Elle entendait par là qu'elle s'écoutait et ne faisait plus cas de l'environnement ou des autres. Alors que les phrases qu'elle prononçait peuvent être trouver dans des livres de développement personnel, il était clair que l'on assistait ici non à une compréhension profonde de la synergie existant entre l'être et le tout mais à une révolte, crise d’égoïsme et désappointement.

En effet, si j'écoute ma haine, ma colère, ma tristesse, mes tensions physiques, mon agacement, je peux dire je m'écoute mais cela va vous conduire directement vers ce que vous voulez éviter.

Pour donner un exemple très simple, une personne définitivement soul va s'écouter et être très naturelle, son comportement sera spontanée, oui, en effet :)

Non, ce que nous cherchons c'est le guide intérieur et bien plus que cela : "Celui qui sait tout".
Une part de nous interne est relié en permanent avec l'ensemble, récupère les informations nécessaires et sait. Cette partie n'est pas une partie bruyante mais silencieuse, elle ne se trouve que dans certaines conditions et peut être rapidement recouverte par de faux guides intérieurs.


Les conditions d'écoutes internes sont : 

1/    Y croire : 

La foi, c'est de savoir quelque chose intimement et avec certitude sans en avoir la preuve mental.

Lorsque vous écoutez, vous entendrez et ce que vous entendrez sera la vérité. 

Aimez la vie et ses mystères. 

2/    Être libéré de la honte :

Être soi est une permission à s'offrir. Impossible de s'écouter si les conditions extérieures ont la priorité sur votre intérieur. Si le regard des autres st plus important que le votre.
Ce premier travail est déjà colossale. C'est un travail sur les croyances, sur la structure psychologique et émotionnelle. Un autre mot "Le conditionnement".
Les périodes de retraites et de silence sont des pratiques hautement recommander pour booster dans cette démarche. Méditez.
Identifier la honte en vous, vos inhibitions, vos gênes... Apprenez à vous observer sans jugement, sans rien considérer de normal, soyez un étranger de vous-même qui découvre, un touriste au regard neutre mais curieux. Notez simplement, remarquez.

Vous apprendrez ainsi à identifier, à reconnaître les différentes couches qui vous compose.
A voir la motivation véritable au fond de vous.

C'est un peu comme creuser, pour pouvoir descendre au fond du lac, là où le calme règne.

3/    Un corps clean :

Si votre système nerveux vous envoie trop d'infos en même temps, cela rendra l'écoute difficile. A part si votre désidentification est assez clair pour vous, vous n'y arriverez pas sans cela.
Un corps peu toxique, détendu et calme...bien droit et aligné est un atout certain.
On en revient au QI Gong, Yoga, balade dans la nature et autres travaux d'assouplissement et respiratoires...

4/    Repérer la partie à écouter :

Le courage. Pour cette phase vous allez avoir besoin de courage, votre détermination et persévérance sont cruciaux dans la démarche que je m’apprête à décrire. 

Une longue phase de test est nécessaire afin d'identifier l'état d'esprit, la part de nous qui sait.
Votre mental prétend savoir, vos émotions vous influencent, votre corps vous rend confus. Votre instinct vous parle, l'intuition aussi, chaque part de vous, chaque Monde a son langage, ses priorités.
Alors il va falloir tester. Heureusement, il y a l'intimité qui vous aides à trouver cette fameuse part de vous qui est la plus proche, la plus intime. Et l'intimité ca se reconnaît.
Laissez vous conduire vers l'intimité la plus fine. Et faites des tests.
La part à écouter a toujours raison, elle sait tout, vous la reconnaîtrez ainsi. Suivez la même lorsque votre mental panique et c'est en cela qu'il en faut du courage.

Autres indications pour s'orienter et reconnaître : La joie, une sensation d'ouverture d'esprit, une détente, une confiance.

5/    L'utiliser :

Une fois identifier "Celui qui sait tout", il faut y revenir jusqu'à en devenir naïf. Je veux dire jusqu'à ce qu'il fonctionne consciemment sans vous, automatiquement.
 



 

17 nov. 2017

TIPI


La méthode Tipi permet de désactiver les émotions désagréables mais en réalité c'est bien plus que ca.
Reprenons la procédure de base :
Lorsque vous êtes dans une émotion, vous faites un "body scan" et vous décrivez verbalement ce que vous ressentez en terme de sensation corporelle.
Être en colère, avoir de la peine, se sentir blessé ne sont pas des sensations corporelles.
Chaleur, pression, tension, fourmillement, tournis...sont des exemples de sensations corporelles. 



Décrivez le lieu et la sensation.
Une fois cela fait, vous lâchez tout et laissez les sensations évoluer sans rien faire. Elles vont tout d'abords s'intensifier, bouger, se déplacer jusqu'à disparaître.
Ce processus dure moins de 3 minutes et clean votre corps physique et émotionnel de la mémoire physique associée, de l émotion elle même et de la fausse croyance confrontée.
Cette méthode est non seulement extrêmement efficace mais est en plus une voie d'évolution.
Je ne détaillerais pas ici tous les bienfaits mais elle permet la désidentification avec ce que vous n'êtes pas et surtout surtout elle retire la peur de sentir.
La peur de sentir est l'une des peurs les plus influentes et cruciales. N'ayant plus peur de sentir, vous pouvez laisser traverser la vie à travers vous.
Les émotions ainsi traitées sont pour la plupart désactivée pour Toujours !
Lorsque vous êtes en état d'éveil (satori), c'est proche de cette manière que vous traitez vos émotions. 


 
Note importante : 
 
Pour tous mais pour ceux qui pratiquent Tipi depuis un moment surtout. Vous avez peut être remarqué que cette méthode peut conduire a une froideur face aux émotions, les vôtres mais aussi face à celle des autres. Ce n'est évidemment pas souhaitable.
On a assez de robots sur terre et la spiritualité n'a pas pour vocation de nous transformer pas en grille pain mais en humain accomplit.

Un humain accomplit est par sa joie d'être, chaud, plein d'amour, de bienveillance et de bonté.
Aussi, je partage ceci que vous ne trouverez pas sur internet ou sur YouTube.
Voyez comment vous vivez la joie. Observez votre comportement naturel lorsque la joie vous traverse et accueillez toutes les émotions de la même manière.
Allez encore plus loin et accueillez toutes vos émotions avec la joie. Ainsi votre joie sera plus grande encore, votre tipi encore plus efficace et votre amour de la vie s'intensifiera.
Vous trouverez sur YouTube des vidéos sur Tipi.
Vous pouvez aller sur mon blog aussi et rechercher des articles sur les sujets que j'ai déjà abordé.
Je vous embrasse

16 nov. 2017

Nous autres ces enfants

Voyez vous, nous autres les humains apprenons par l'expérience vécue personnellement. Il nous faut toujours commettre l'erreur, la reconnaître avant de pouvoir l'intégrer et ne plus la refaire. C'est pour cela que les conseils si bon soient-ils ne produisent un effet que si la personne a déjà commis l'erreur et se tourne vers vous en recherche. Sans cela le conseil restera sans effet.
Les conséquences sont fâcheuses car ils nous faut détruire avant de réparer oui, mais quand un humain a compris réellement, il a compris. 

Ainsi nous replanterons les arbres, nous nettoierons les mers, nous assainierons l'air et nous changerons de système économique et sociale, nous nous traiterons mieux nous-même ainsi que nos anciens, nos enfants et nos frères humains et animaux. Nous respecterons les plantes, les arbres, les pierres, les vallées et les montagnes. Peut-être même un jour, nous vivrons en paix tous épanouie ? Qui sait.
Oui, il y aura des séquelles, des cicatrices sur les "je-nous"
Tachez cependant de ne pas voir que le mauvais côté de la polarité.


Je vois plutôt l humanité comme un enfant de trois ans qui grandit et il grandit vite. Oui il fait encore dans ses couches, tombe et se cogne souvent, mange comme un cochon, casse ses jouets et dit "Non" tout le temps.
Mais si je le regarde avec ce regard de parent bienveillant, amusé par les bêtises de l'enfance, je suis attendris et patient. xdee. Avec ce lâcher prise aussi qui accepte que les enfants ont besoins de commettre leurs propres erreurs et de les laisser explorer et jouer.
Que cela ne vous empêche pas de jouer à vos propre jeux. Si vous en avez finis avec les petites voitures et les barbies, ne vous forcez pas à jouer tout le temps avec les autres. Proposez aussi vos jeux à vous.


Je propose des jeux autours du mouvement, du sentir, l'exploration de l'espace et du cosmos, l'étude et l'amour de système alliant ce que nous sommes profondément avec les forces qui nous entourent. Ce sont des jeux de curiosité, de recherche, d'exploration. Ils se jouent avec tout nos sens, avec les émotions, avec la pensée...et avec cette éternité qui nous habite tous.
Jouons tous ensemble...
Un atelier bientôt ? Pourquoi pas :)
La bise les amis.

Préalable à la méthode Tipi

Ca y est, j ai une réponse à apporter à ceux qui n arrivent pas à tipiser ! C'était pourtant évident :s
La méthode Tipi est réellement excellente. Je l applique depuis plusieurs années avec quelques modifications de mon cru et elle me permet de traverser aisément ce qui m etait parfaitement impossible juste d'envisager de très très loin.
Je sais que nombreux sont ceux qui n arrivent pas à l'appliquer.


Pour ceux la, je réalise aujourd'hui que le préalable est le "Body scan". Mes 6 ans de Qi Gong m'ont apporté le ressentit nécessaire sans m'en rendre compte. Je percute que j'ai fait des milliers de body scan, que cette technique a eu d'innombrable bienfaits sur moi et que Tipi n'en est que le prolongement.
Le body scan est simple, on parcourt notre corps de haut en bas ou de bas en haut avec notre attention et on en profite pour relaxer les tensions que l'on rencontre sur le trajet. Imaginez-vous dans un scanner et lentement visiter votre corps.

De haut en bas pour une détente profonde, de bas en haut pour des visualisations par exemple.